Formation VAE VTC




Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.

Le centre de Formation 8-C vous propose une formation de 70 heures pour vous accompagner dans la réussite de cette certification par VAE.

Afin de réussir votre VAE vous devez suivre les démarches suivantes : 

1) Déposer une demande préalable de VAE

La recevabilité :

La demande de VAE doit âtre adressée à l'organisme de formation : Formulaire "Demande de recevabilité à la validation des acquis par expérience" que vous pouvez demander directement auprès du centre de formation. 
Cette démarche rend officielle votre demande de VAE., pour se faire vous devez respecter les conditions déligibilités définies par la loi : votre année d'expérience doit être en correspondance avec le contenu du référentiel de la certificiation. 

A la suite de l'examen de votre dossier, le centre de formation se prononcera pour un avis de recevabilité ou de non-recevabilité. Si votre dossier est recevable vous recevrez une notification dans un délai maximum de dux. L'absence de réponse au terme des deux mois vaut décision d'acceptation. La recevabilité administrative de votre demande ne préjuge en rien de la décision final du jury. 

Le dossier de recevabilité se compose de 4 rubriques : 
1. Un formulaire de candidature dûment renseigné avec la signature manuscrite ou élétronique
2. Les documents relatifs à la durée de l'expérience en fonction du diplôme visé (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, élétorales... ainsi que les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel)
3. Les pièces justificatives à joindre obligatoirement 
4. Une attestation sur l'honneur qu'une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l'année civile en cours. 
5. Carte professionnelle VTC encours de validité 
6. Jutificatif d'inscription au registre des VTC (pour les EVTC) 

2) Préparer votre validation :

Une fois l'avis de recevabilité obtenu, vous devez demander et préparer la validation par le jury. 
Cette validation est basée sur l'examen du dossier de validation que vous aurez rédigé. 
Ce dossier va permettre au jury d'évaluer si vous avez acquis les compétences requises par la certification. 
Afin de compléter l'examen de ce dossier, vous serez convoqué pour un examen théorique et un examen praituqe d'une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée. 

Pour ce faire le centre de formation 8-C vous propose une formation de 70 heures
Ces 70 heures sont flexibles, en effet, vous pourrez les étalez en demi-journée sur une période de deux mois, en ayant prévenu en amont vos disponibilités afin de vous créer un parcours adapté.

Cette formation est unique en son genre puisqu'elle va répondre à votre besoin d'avoir une certification.
Elle porte sur les modules qui sont présents dans le référentiel de formation tels que La Réglementation, La Gestion d'Entreprise, et Le Développement Commercial. Vous aurez aussi une approche de la formation pratique qui vous permettra de préparer l'examen pratique en toute quiétude. Elle garde aussi l'avantage d'être finançable par tous les organismes et payable en 3 fois sans frais si besoin. Alors n'hésitez plus !!


 
Il faudra amener ou télécharger les documents suivants :
  1. Pièce d'identité.
  2. Permis de Conduire hors période probatoire.
  3. Justificatif de domicile de mois de trois mois.
  4. L'attestation d'aptitude délivrée par un médecin agrée par la préfecture.
  5. Une photo d'identité. 
  6. Un mode de règlement de votre choix pour valider votre inscription.

OBJECTIFS GENERAUX :
 
Préparation à la validation de la certification Conducteur de VTC
 
EFFECTIF : 10 Stagiaires
 
DURÉE :
 
Total : 70 heures sur 2 semaines ou par demi sur une durée de 2 mois.

Présentiel : 70 heures au centre de formation.

Les cours sont de 09h00 à 13h00 et 14h00 à 17h00 avec 10 minutes de pause matin et aprés midi et 1 heure pour déjeuner.
 
 MODE D’EVALUATION DES ACQUIS PAR QCM PENDANT LA FORMATION :
 
Le stagiaire est évalué par le formateur chaque jour par un QCM et QRC.
Le stagiaire stabilise son niveau d’amélioration de ses connaissances et de ses compétences après la correction de chaque QCM (plusieurs QCM peuvent être dispensés dans la journée)
Le programme de l’action de formation :
 
Module A – Droit des transports publics particuliers et des transports collectifs assurés sous la forme de services occasionnels :
 

-Connaître la réglementation s’appliquant aux différents modes de transports publics particuliers : taxis, VTC, véhicules motorisés à deux ou trois roues ;
- Connaître la réglementation relative à l’utilisation de la voie publique pour la prise en charge de la clientèle pour les différents modes de transports publics particuliers ;
- Connaître les obligations générales relatives aux véhicules ;
- Connaître les obligations relatives au conducteur : conditions d’accès et d’exercice de la profession, obligations de formation continue ;
- Connaître la composition et le rôle des divers organismes administratifs, consultatifs et professionnels ;
- Connaître les autorités administratives et juridictions compétentes dans le cadre de l’activité du transport public particulier de personnes ;
- Connaître les obligations du conducteur en matière d’assurance, l’identification des assurances obligatoires et les conséquences à ne pas être assuré ;
- Connaître les agents susceptibles de procéder à des contrôles en entreprise ou sur route et leurs prérogatives respectives ; savoir présenter les documents relatifs au conducteur et au véhicule ;
- Connaître les sanctions administratives et/ou pénales encourues en cas d’infraction à la réglementation ainsi que les voies et délais de recours ;
- Connaître les règles relatives à la prise en charge des personnes à mobilité réduite ;
- Avoir des notions sur la réglementation s’appliquant aux transports collectifs assurés sous la forme de services occasionnels ainsi que sur le transport à la demande ;
- Avoir des notions sur les règles s’appliquant aux pratiques de covoiturage entre particuliers et aux offres de transport privé ;
 
Module B –  Sécurité Routière
 
Savoir appliquer les règles du code de la route (signalisation, règles de circulation, comportement du conducteur, usage ceinture de sécurité, utilisation des voies dédiées...) ;
- Connaître et éviter les risques liés à l’alcoolémie, l’usage de stupéfiants, la prise de médicaments, le stress, la fatigue ;
- Connaître les principes de conduite rationnelle pour économiser le carburant, réduire le bruit et préserver le matériel et l’environnement ;
- Savoir appliquer les règles de sécurité concernant l’utilisation des téléphones et ordiphones dans les véhicules ;
- Savoir respecter les obligations en matière d’entretien et de visite technique des véhicules ;
- Savoir appliquer les règles de conduite à tenir en cas d’accident (protection des victimes, alerte des secours, premiers secours à porter...) ;
- Savoir rédiger un constat amiable d’accident matériel ;
- Connaître les sanctions des infractions au code de la route ;
                
Module C –  Gestion Entreprise :

 
1 - Connaître et savoir appliquer les principes de base de gestion et de comptabilité :
- connaître les obligations et documents comptables ;
- connaître les charges entrant dans le calcul du coût de revient et les classer en charges fixes et charges variables ;
- connaître les principes de base pour déterminer le produit d’exploitation, le bénéfice, le résultat, les charges, le seuil de rentabilité ;
- connaître les principes de l’amortissement.
2 - Connaître les différentes formes juridiques d’exploitation (EI, EIRL, EURL, SARL, SASU,
SCOP...) ;
- connaître les modes d’exploitation (exploitation directe, location-gérance...).
3 - Connaître les différents régimes d’imposition et déclarations fiscales.
4 - Connaître les différentes formalités déclaratives.
 
Module D –  Développement Commercial :
 

Connaître et comprendre les principes généraux du marketing (analyse de marché, ciblage de l’offre, compétitivité, détermination du prix...) ;
- Savoir valoriser les qualités de la prestation commerciale VTC ;
- Savoir fidéliser ses clients et prospecter pour en obtenir d’autres ;
- Savoir mener des actions de communication pour faire connaître son entreprise, notamment par internet et les moyens numériques ;
 
Module E – Langue Française 
 
- Comprendre et s’exprimer en français pour :
- accueillir la clientèle ;
- comprendre les demandes des clients ;
- interroger les clients sur leur confort ;
- tenir une conversation neutre et courtoise avec les clients durant le transport ;
- prendre congé des clients.
 
Module F –   Langue Anglaise
 
Comprendre et s’exprimer en anglais, au niveau A2 du Cadre Européen Commun de Référence
Pour les Langues, pour :
- accueillir la clientèle ;
- comprendre les demandes simples des clients ;
- demander des renseignements simples concernant le confort de la clientèle ;
 
Référentiel de compétences de l’épreuve pratique
 
A - CONDUITE ET SÉCURITÉ
 
A – 1 Conduite en sécurité et respect du code de la route
 
• Intégrer son véhicule dans la circulation sur les différents types de réseaux et d’environnements routiers (agglomérations denses, routes hors agglomération, voie rapides, autoroutes) ;
• Respecter l’ensemble des règles du code de la route en circulation : signalisation, limitations de vitesse, priorités, usage des voies, croisements, dépassements... ;
• Rechercher visuellement les informations : regarder, percevoir et trier les informations sur les situations de conduite, contrôler dans les rétroviseurs, contrôle des angles morts en vision directe... ;
• Analyser les situations de conduite et prévoir leurs évolutions (détecter les indices utiles, comprendre les intentions des autres usagers ...) ;
• Adapter l’allure aux circonstances (type et état de la route, densité de circulation, conditions météorologiques) ;
• Respecter les distances et marges de sécurité ;
• Respecter les autres usagers et apporter toute la vigilance nécessaire aux usagers vulnérables (piétons, deux-roues) ;
• Appliquer les principes d’éco-conduite.
 
A – 2 Souplesse de la conduite assurant le confort des passagers
 
• Utiliser de manière souple et rationnelle les commandes du véhicule :
Lors des changements d’allure (utilisation des freins et de l’accélérateur)
Lors des changements de direction (maniement du volant, trajectoire)
Lors des changements de vitesse (sauf si boîte de vitesse automatique)
• Anticiper les situations de conduite et leurs évolutions afin d’éviter les décélérations ou changements de directions brutaux (ajustement de l’allure à l’approche d’un feu tricolore, anticipation des décélérations...)
 
A – 3 Prise en charge et dépose des clients et leurs bagages
 
• Respecter la réglementation de l’arrêt et du stationnement ;
• Assurer la sécurité de l’arrêt par le choix de l’emplacement et le cas échéant par la gestion du risque (attirer l’attention des clients sur les véhicules circulant à proximité, utiliser les feux de détresse ...) ;
• Manier correctement et précautionneusement les bagages (savoir porter des charges, charger et décharger sans abîmer les sacs et valises, savoir installer d’éventuels objets fragiles ...) ;

 
B - RELATION CLIENT
 
B – 1 Présentation générale et attitudes du candidat
 
• Avoir une tenue vestimentaire correcte et adaptée à l’activité ainsi qu’une bonne présentation générale ;
• Avoir des attitudes et comportements adaptés (démarche, gestes, expressions, accueil des personnes à mobilité réduite) ;
• Être discret, courtois et respectueux du client.
 
B – 2 Accueil, comportement durant le parcours et prise de congé
 
• Accueillir le client lors de sa montée dans le véhicule, de façon adaptée à l’activité ;
• Converser durant le parcours si le client le désire en restant neutre et discret ; veiller aux éléments de confort (température de l’habitacle, radio...) ;
• Prendre congé du client lors de l’arrivée au point de destination, de façon adaptée à l’activité.
 
B-3 Vérification de l’état du véhicule avant et après la prestation
 
• Veiller au bon état et à la propreté du véhicule.
 
C - CONSTRUCTION DU PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT TOURISTIQUE
 
C – 1 Élaboration et suivi du parcours
 
• Élaborer un parcours d’un lieu de prise en charge à un lieu de dépose des clients ;
• Utiliser un GPS (programmation, suivi de l’itinéraire), et utiliser un plan ou une carte routière ;
• Adapter le parcours à d’éventuelles difficultés inattendues (embouteillages, travaux ...).
 
Compétences spécifiques VTC
 
Préparer un parcours en fonction de la commande des clients.
 
C – 2 Délivrance d’informations touristiques et pratiques
• Délivrer des informations de base sur les sites et monuments d’intérêt culturel et touristique situés à proximité du lieu de l’épreuve et sur les lieux publics (gares, hôpitaux etc)
 
Compétences spécifiques VTC
 
Donner des informations sur les principaux éléments du patrimoine naturel et historique local et national
Savoir comment fournir des informations sur les restaurants, hôtels, magasins, services etc, en fonction des attentes du client.
 
C – 3 Compréhension et expression en langue anglaise (niveau A2)
• Comprendre une demande relative au transport exprimée en anglais par le client (temps de trajet, point de dépose ...) ;
• S’exprimer en anglais pour apporter une réponse simple à la demande du client.
 
Compétences spécifiques VTC
 
Savoir s’exprimer au téléphone en anglais pour confirmer une réservation ou apporter des informations complémentaires
 
D - FACTURATION ET PAIEMENT
 
D -1 Établir le prix de la prestation, facturer et procéder à l’encaissement.
Pour les taxis, utiliser les équipements spéciaux.
• Calculer le prix de la course / de la mission ;
• Etablir les documents (facture...) ;
• Encaisser le paiement, notamment avec un terminal de paiement électronique.
 
Compétences spécifiques VTC
 
Établir un devis en réponse à une commande, préalablement à la réalisation d’une mission ;
Établir une facturation.